PHASE 1 / Habiter

 

12 au 15 Décembre 2012

 

Longue performance (72h), mise en scène et gestes restreints, prise de possession de l’espace. L'artiste devra habiter l'espace...

 

 

PHASE 2 / L’apprenti + La Lumière

 

Hiver 2014 / 28 fevrier et 1 mars / Nuit Blanche

 

*Attention, cette phase se divise en 2 volets (différents)

 

L’apprenti déploiera une action de longue durée avec 16 figurants sur les passerelles. L'artiste est au travail et construit au fil de la nuit le tableau qui changera sa vie. En prenant pour structure sonore et rythmique «Fantasia», film de Walt Disney de 1940, nous assisterons à une progression ayant pour point de départ l’artiste solitaire (Joseph Beuys), affairé sur sa table de couture, exécutant heures après heures le même geste, sans se rendre compte de ce qui est en train de s’animer autour de lui… Cette phase se veut un clin d’œil au travail industriel qui était exécuté à cet emplacement (entre autre le Fogarty Shoes Factory au 19e siecle), ainsi qu’à l’introspection, le travail d’atelier et la quête du «magique» chez l’artiste. – 28 février, de 18h à 21h, sur les passerelles du 2-22, face Ste-Catherine.

 

La lumière propose des déplacements en continu de tous ces corps dans l'espace, chorégraphie primaire, voir animale (insectes). Nous y verrons des références autant aux masses de gens se bousculant en tentant de s'approcher de la scène aux Francofolies, que la nuée de mouches se jetant dans les projecteurs aux abords de la même scène. Une belle question sur le pouvoir d'attraction de la lumière. – 1er mars, de 20h à 22h, sur les passerelles du 2-22.

 

 

 

PHASE 3 / Montréal magique

 

28 Mai 2014

 

Mise en scène avec projections vidéo (qui couvrent le building) et follow spot. En prenant pour structure sonore et rythmique «Fantasia», film de Walt Disney de 1940, les tableaux entremêlent narration, jeux formels et références historiques plongeant Joseph Beuys dans des aventures traversant la magie du conte pour enfant, l'univers des jeux vidéo, sans oublier le «red light» montréalais. Parcourons ensemble le «Montréal magique»…

 

 

 

PHASE 4 / Le début du spectacle

 

Il ne reste que quelques jours avant la phase 4!

 

6 Juillet 2016

21h30 et 22h30 (2 présentations)

 

Mise en scène utilisant les passerelles numériques, une mosaïque de tuiles video LED ajoutées et follow spot.

 

Cette phase place l'artiste dans une position lui demandant de repousser ses limites et de questionner à la fois son travail et le système qui le glorifient. Une posture artistique qui cause généralement des débordements… Les images du passé sont encore gravées dans nos mémoires, mais le quartier a bien changé. Et Montréal s’est doté d’une interface pour présenter une variété impressionnante de propositions culturelles et le 2-22 se retrouve au cœur de ce que l’on nomme maintenant le «Quartier des spectacles». Pour le coin St-Laurent / Ste-Catherine, c’est donc le début du spectacle…

 

 

PHASE 5 / Objects aren't very important any more

14 au 17 février 2018 / ARTEXTE

 

Vernissage : mercredi 14 février de 18 h à 20 h
Présentation et dépôt de la documentation à 18 h 30
Commissaire : Maude Johnson

Objects aren’t very important any more est une exposition qui évalue rétrospectivement le projet performatif de Thierry Marceau intitulé 1/100 de 2-22, J’aime Montréal et Montréal m’aime et qui l’augmente simultanément. En conjonction avec une publication produite à des fins documentaires dont le titre reprend celui de l’œuvre, l’exposition en incarne la cinquième et dernière phase. Le vernissage sera animé par une présentation de l'artiste, et marquera aussi le dépôt officiel de cette publication à la collection d'Artexte.